Présentation générale

Présentation générale

La Faculté de Droit, comme d'ailleurs l'Université Jean Monnet est de création récente. Ce n'est qu'en 1963 qu'un collège universitaire a été créé autour du Droit (voir l'historique de la Faculté).

Forte aujourd'hui de 1.500 étudiants, la Faculté de Droit de Saint-Etienne est aujourd'hui habilitée à délivrer une douzaine de diplômes nationaux jusqu'au doctorat, dont sept parcours de master, deux licences (droit et administration publique), deux licences professionnelles (métiers du notariat, métiers des administrations et collectivités territoriales), une capacité en Droit. Au delà du cursus traditionnel, elle propose aux étudiants de licence en droit des parcours originaux (Collège de droit, licence droit-affaire médicales). La Faculté propose aussi des diplômes d'université, en particulier dans le domaine de la santé ou pour la préparation des concours administratifs ou professionnels. (consulter l'offre de formation).

Certains de ces diplômes peuvent être préparés en formation continue, dans le cadre d'une reprise d'étude ou encore par la voie de l'apprentissage ou des contrats de professionnalisation. Evidemment, les formations permettent aussi stages professionnels et séjours à l'étranger.

L'Institut d'Etudes Judiciaires (IEJ) prépare aux concours et examens d'entrée dans les professions juridiques et tout spécialement à celui de l'Ecole des Avocats (EdA). Le Centre de préparation aux concours administratifs (CPCA) permet aux étudiants de se préparer dans des conditions optimales aux concours de la fonction publique.

La Faculté de Droit de Saint-Etienne est membre de la Communauté d'Universités et d'Etablissements (COMUE) intitulée Université de Lyon qui constitue le 2ème pôle universitaire français après Paris. Plusieurs de ces diplômes de masters sont d'ailleurs co-accrédités avec les universités de Lyon 2 et Lyon 3 et l'école doctorale est commune aux différents établissements. Cela n'empêche pas la Faculté d'accentuer son rayonnement national et international propre en entretenant des relations institutionnelles avec de nombreux établissements universitaires français et étrangers.

La recherche s'effectue principalement dans le cadre du CERCRID (Centre de Recherches Critiques sur le Droit), unité de recherche associée au CNRS mais quelques chercheurs appartiennent à d'autre centres, comme TRIANGLE.