Concours interuniversitaires

Les Concours interuniversitaires

La Faculté de droit de Saint-Etienne est engagée depuis de nombreuses années dans la participation à divers concours interuniversitaires où elle obtient des résultats souvent brillants.



Le concours Cassin

Le Concours Cassin permet à des équipes de trois étudiants (2 plaideurs et un conseiller juridique) de s'affronter sur la base d'un cas pratique en reconstituant un procès fictif devant la Cour européenne des droits de l'homme.

Chaque équipe représente soit un individu qui se plaint d'une violation de ses droits fondamentaux, soit l'Etat mis en cause dans l'affaire. Dans un premier temps, les équipes doivent rédiger un mémoire. Après une première sélection sur la base de ces mémoires, les équipes retenues, issues de plusieurs pays européens, se retrouvent à Strasbourg pour plaider leur affaire. Les deux meilleures équipes accèdent à la finale et plaident devant un jury de très haut niveau.

La Faculté de Droit Saint-Etienne s'est distinguée à deux reprises en gagnant la finale nationale (1995 & 2012).



Le concours vedel

Le Concours VEDEL est un concours, mis en place en 2011, sur le droit de la Question Prioritaire de Constitutionnalité (QPC). Il s'adresse à des étudiants de Master 2.
 Il s'agit de rédiger un mémoire en inconstitutionnalité ou en constitutionnalité (des équipes sont désignées pour l'un et l'autre cas de figure afin de s'affronter sur la question) sur la base d'un cas pratique qui met en scène un procès au fond au cours duquel se pose une question de constitutionnalité.
A l'issue des phases écrites, les 4 meilleures équipes (2 en demande, 2 en défense) sont représentées par un plaideur à Paris et elles s'affrontent dans les locaux du Conseil constitutionnel.

Participant pour la première fois en 2014, l'équipe stéphanoise composée de Betty RAYMOND, Marine DEFOUR, Gwladys VEYRE, Safia BENABDESADOK et Charlotte VINCENT-RITTON a brillamment remporté la finale en qualité de requérant.



Les concours Lysias/oratore

Ce concours est avant tout un concours individuel d'éloquence destiné aux étudiants de 1ère et de 2ème année des Facultés de droit. Le concours a lieu chaque année.

Deux étudiants d'une même année d'étude plaident devant un jury composé de professionnels du droit qui les jugera sur leurs connaissances juridiques mais aussi sur leurs talents d'orateur. Une finale locale permet de désigner les représentants de l'Université à la compétition nationale.

A trois reprises, un candidat stéphanois a remporté le finale nationale : Charlotte BALIQUE en 2006 (2ème année), Sabri KHALDI en 2007 (1ère année), et en 2012 Laura DUC.

Par ailleurs, l'Association Lysias organise également un ouvert à tous les étudiants de l'Université Jean Monnet.

Depuis 2015, l'association stéphanoise a décidé de prendre la dénomination de ORATORE.



Le concours Habeas Corpus

Le Concours Habeas Corpus est organisé à l'Université de Lyon. Il permet à des équipes de trois étudiants (2 plaideurs et un conseiller juridique) de s'affronter sur la base d'un cas pratique en reconstituant un procès fictif devant la Cour européenne des droits de l'homme.

Le concours est complété par un colloque dans lequel les équipes peuvent intervenir aux côtés des universitaires et professionnels du droit. Le concours Habeas Corpus s'adresse principalement aux étudiants de licence.

En 2013, Saint-Etienne a non seulement emporté le prix de la meilleure plaideuse mais aussi la finale du concours.

Le concours Habeas Corpus s'est interrompu en 2016.